Denver Team

Le forum officiel de la team Denver.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Publicité : le Monde de Faendril

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître Ketz
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 25/02/2008
Age : 30
Localisation : queq'part !

MessageSujet: Publicité : le Monde de Faendril   Jeu 11 Sep - 21:14

Bonjour tout le monde ! Very Happy

Je voulais profiter du forum pour faire la promotion d'un forum rpg qui a ouvert ses portes récemment, que j'ai crée durant l'été, et où l'on peut incarner une créature très célébre dans l'imagination populaire, à savoir : les dragons.
L'univers est complet, une histoire qui est je pense intéressante, et bientôt des quêtes pour plonger tout ce beau monde dans cet univers sorti de mes pensées ^^

En voici l'histoire, histoire que vous en ayez un avant-goût...

Les dragons... ces puissants reptiles ont toujours fasciné l'imagination de chacun de par leur sagesse ancestrale et leur grands pouvoirs magiques. Mais comme n'importe quel être vivant, ils sont le resultat de plusieurs dizaines de millions d'années d'évolution, qu'ils mirent à profit pour conquérir le Monde et devenir l'espéce dominante. Mais comment sont-ils arrivé à un tel succés évolutif ? Un petit retour en arriére s'impose pour élucider ce mystère...

Faendril, il y a des lustres... la vie, bien loin de ses premiers balbutiements, s'épanouissait dans un décor paradisiaque. L'une de ces formes de vie, un genre de dinosaure hexapode, est le précurseurs des dragons que l'on connait aujourd'hui. Et l'un d'entre eux fera bientôt son entrée dans l'histoire...
Il fait nuit, une nuit sans nuages, où la Lune rivalise de beauté avec les étoiles. Dans la jungle régne une douce accalmie à peine troublée par la brise tiéde rafraîchissant l'atmosphére. Une traînée lumineuse traverse l'atmosphére, mais bien loin de s'effacer, elle prend de l'ampleur et se précipite vers le sol à une vitesse ahurissante, si bien que le sol l'accueille dans une violente explosion, formant un cratère fumant de plusieurs mètres de diamètre.

Mu par une curiosité bien naturelle, le jeune reptile s'avança vers ce qu'il restait : un cristal de belle taille, aussi gros que sa tête, brillait d'une mystérieuse énergie, reflétant le petit être à écailles tel un miroir dévoilant le destin qui s'offrira bientôt à lui ; on nomme de nos jours cette pierre l'Arcagemme Originelle, la première de toutes, et de loin la plus puissante qui n'eut jamais existé. Le dinosaure s'approcha de cette pierre pour le moins insolite, jusqu'à la toucher du museau. Aussitôt un flash lumineux illumina l'ensemble de la zone, irradiant tout ce qu'elle touchait, y compris le saurien qui avait provoqué cela...

Erioss, le premier dragon, était né...

Il était devenu dès lors une créature bien au-dessus des normes de l'époque, un être capable de raisonner, d'avoir une conscience de soi (et donc de se donner un nom...) et de posséder un pouvoir bien au-délà de l'imagination, bien au délà du commun des mortels ; infiniment plus proche de ce qu'on pourrait appeler... le divin.
Comprenant par là que l'obtention de tels pouvoirs permettait d'accomplir de grandes choses, Erioss décida de dédier sa vie à la prospérité du genre draconique. Il les guida, en quelque sorte, vers la voie qu'il estimait la meilleure. A des intervalles réguliers, ils créa des Arcagemmes, pierres magiques semblables à celle qui fit de lui un Dieu, bien que d'une puissance bien plus modestes, et en sema un peu partout dans Faendril, de sortent que certains "Elus" puissent les trouver, sous certaines conditions. C'est ainsi que le genre draconique prospéra, au point de devenir l'espéce dominante de Faendril, grâce aux multiples avantages évolutifs à leur disposition. Beaucoup d'entre eux eurent l'ambition de suivre Erioss dans la voie de l'ascension divine. Beaucoup d'entre eux finirent consumés par leur propre pouvoir, devenant des monstres sanguinaires sans âme. Les autres qui parvinrent à dominer la puissance magique qui enflaient en eux devinrent de puissants leaders qui menèrent des groupes d'adeptes pleins d'espoirs. Enfin, une infime poignée d'entre eux parvinrent à accumuler une puissance d'ordre divine, se hissant à l'instar d'Erioss à un statut de dieu immortel. Certains d'entre eux sont nobles de coeur, loyaux et bienveillant, d'autres sont sournois, belliqueux, voire clairement malfaisants...

La guerre fut dès lors inévitable...

Drackenshar, dit aussi le Dieu Noir, jaloux du pouvoir d'Erioss, rassembla un nombre impressionnant de fidèles et forma une alliance avec une poignée d'autres Dieux. Derkshraah, voyant que la guerre pouvait lui permettre de grossir ses rangs de morts-vivants, se joignit à lui. Irkalesis, sa disciple, le suivit dans cette alliance, usant de sa persuasion naturelle pour s'offrir une place de choix. Kridehath les rejoignit joyeusement, prête à tous les pretextes pour verser le sang. Enfin, Tershn compléta l'alliance, étant exclus par la plupart des autres dieux pour sa propension à propager diverses maladies. Ils se mirent alors en marche, brulant et ecrasant tout ce qui se dressait contre eux. Ersédomos fut le premier à s'en alarmer, étant le défenseur des forêts, et à riposter farouchement. Aelissarah, qui a en horreur ce genre d'atrocités, intervint peut de temps ensuite pour protéger les servants d'Ersédomos qui subissaient de lourdes pertes. Ordéon et Exerater contre attaquèrent de concert dès lors que les Dieux Maléfiques attinrent la Forêt Originelle. Asalihe fut la dernière des Dieux Bienveillants à intervenir, mais son aide permit à ceux-ci de tenir bien plus longtemps. Quand aux autres Dieux, ils restèrent à l'écart... pour un temps, en tout cas. Mais les Dieux Bienveillants finirent par reculer, débordées par la vague noire qui avancait sans faillir. Timera, la Grande Juge, observait tout cela sans intervenir plus que cela... mais ce qu'elle voyait, Esea l'entendait, et celle-ci s'alarmait des proportions que prenait la guerre. Ichta, de son côté, abhorrait la violence gratuite qui secouait les deux partis et se mit d'accord avec Esea pour tenter d'arrêter le massacre. Et à côté de tout ça, Erioss regardait tout cela de loin, depuis son temple principal, conscient que Dracenshar ne s'arrêtera pas tant qu'il ne l'aurait pas vaincu... et la Forêt Originelle était le dernier obstacle naturel avant son temple... que les Dieux Noirs ne tarderaient pas à conquérir...

Les Dieux bienveillants durent se replier. Ils se refugièrent dans les abris naturels entourant le temple d'Erioss, échafaudant un plan de bataille pour contrer les Dieux noirs dans cet ultime Bastion.

Ceux-ci attaquèrent le soir même... on dit que ce jour là, les éléments eux-mêmes se déchaînèrent, comme un ultime sursaut pour stopper cet folie guerrière. Les dragons des deux camps se mirent en position, immobiles, comme attendant un quelconque signal...
Les dragons maléfiques chargèrent, toute leur haine et leur puissance braqués sur les dragons bons, qui... reculèrent. Les dragons Malfaisants continuèrent, voyant la le désespoir envahir les rangs de leurs ennemis...

Ce fut une grossière erreur... car sur leur sillage, les dragons bons avaient truffé la zone de pièges magiques qui naturellement, s'activèrent au passage des dragons maléfiques. Un véritable raz de marée élémentaire submerga l'armée Noire, qui eut à subir de lourdes pertes... mais ce n'était pas suffisant pour ébranler les Dieux Noirs qui intervinrent alors sur le champ de bataille. Les Morts s'éveillèrent, fruits de la magie necromantique de Derkshraah. Kridehath usa du sang des morts pour crée de puissants sorts de destruction, tandis qu'Irkalesis usa de sa persuasion pour corrompre les plus influençables dragons bons, semant le Chaos dans les rangs ennemis. Tershn usa de sa virulence pour affaiblir les guerriers ennemis, leurs ofrant les pires maux qu'il puisse concevoir. Les Dieux Bons, au comble de la colère, intervinrent à leur tour. Les arbres d'Ersédomos apparurent sur le champ de bataille et écrasèrent leurs ennemis sous leurs branches centenaires. Les flammes d'Ordéon reduisirent les plus téméraires en cendres. La pureté d'Aelissarah rendirent la vie à bon nombre de dragons bons, tandis que les farces d'Asalihe piéga de nombreux dragons maléfiques trop fier pour prendre au sérieux la Joueuse. Exerater fit éclater sa colére sur l'armée noire, faisant pleuvoir une pluie d'eau, de glace, et de foudre.

Drackenshar profita du choc des armées pour poursuivre ses propres projets. Ses adeptes marchèrent donc vers le temple, sans que rien ne puisse l'arrêter... en tout cas le crurent-ils... car une tempête magique leur barra le chemin, crée par les efforts conjugués d'Esea, d'Ichta, et de leurs serviteurs respectifs. Le Dieu Noir, qui commençait à perdre patience, n'y alla pas par quatre chemins et affronta les deux déesses à la fois. Celles-ci tinrent bon pour un temps, mais leur puissance, même conjugués, ne suffit pas à stopper le Dieu du Chaos. Erioss comprit alors l'étendue de son erreur : en laissant d'autres dieux naître de par le monde, il leur avait donné l'opportunité d'agir à l'échelle de Faendril, et dès lors à détruire son oeuvre, à savoir les dragons.

Il intervint donc...

Rassemblant l'ensemble de son pouvoir, le Dieu-Pere créa un vortex, assez grand pour emplir toute la région, pourtant de plusieurs centaines de milles de large, emportant les Dieux, tous autant qu'ils sont, dans une dimension lointaine et inaccessible, où il les rejoignit en fermant définitivement cette faille spatio-temporelle...

Les survivants de l'affrontement, hébêtés, repartirent dans leurs territoires respectifs, et plusieurs conflits mineurs suivirent cette grande bataille qui restera dans les mémoires de chacun. Quand aux serviteurs d'Erioss, ils firent de cette terre un lieu sacré (terre devenu un cratére cela dit en passant, suite à l'action d'Erioss), et tachèrent d'enfermer les plus puissants servants de chaque divinités dans de puissantes prisons magiques, où ils ne devaient jamais plus sortir...

C'est ce qui s'est passé il y a maintenant Cinq cent mille ans... aujourd'hui, le genre draconique est redevenu prospére, et même si les Dieux ne sont plus que dans les légendes, leurs cultes existent toujours aujourd'hui, et continuent d'oeuvrer en l'honneur de leur Dieu... pour le meilleur.... comme pour le pire...


http://faendril.jdrforum.com/forum.htm

_________________
Je vais là où le vent guide mes ailes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Publicité : le Monde de Faendril
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Riesling du monde!
» Championnat du Monde Mah-jong
» Le Livre des Merveilles ("Le Devisement du Monde") - Livre premier
» besoin de publicité
» Courrier vinicole : Grands vins du Monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Denver Team :: - Partie Publique - :: Divers-
Sauter vers: